Please reload

Articles Récents

Attentats de Paris

14/11/2015

 

Alors que s'écrivent les dernières pages de "ESPÈCE D'ABRUTIS ou le Réveil de l'Humanité", vient de surgir l’annonce des attentats de Paris de ce vendredi 13 novembre.

Alors que j’écris les derniers mots sur le fossé à l’origine du sentiment inconscient de division de l’Humanité, tout prend un sens une fois de plus dans l’actualité.

Plus de cent vies viennent d’être tuées par des hommes armés au beau milieu des terres où je suis né. Naturellement, les émotions et expressions d’indignation sont nombreuses et assénées à la télévision. L’humain peut pourtant, à travers cette terrible occasion, se questionner sur les origines de telles actions. Malheureusement, une majorité préfère céder à la tentation de perpétuer des actions armées, notre gouvernement le premier. Il suffit pourtant de s’interroger un instant pour réaliser que c’est le même sentiment qui a mené, une fois de plus, au combat armé jusque dans nos rues. Il est évident que c’est en cultivant cette division dans le feu de la réaction que sont répétées en boucle les intentions de se venger. Cela n’a rien de nouveau ; tout le monde le sait, mais choisit de demeurer dans la réaction avant la réflexion. Certains préfèrent toujours plus céder leurs libertés et modifier la constitution pour plus de pouvoirs et de sécurité donnés à ceux qui prétendent nous représenter alors qu’ils ont eux-mêmes alimenté le commerce de l’armement comme le financement de bombardements sur des civils innocents... dont les proches armés seront animés par le même souhait de se venger. Il appartient à celui ou celle qui souhaite réellement et concrètement agir de ralentir puis de se questionner sur le lien de cause à effet. Il peut sembler naturel de se dire que tout ce qui se produit dans l’actualité est séparé de nous et que nous n’avons aucune responsabilité. Et pourtant, tant que chacun ou chacune se laisse porter par ses intentions de voir ces morts vengés, ils encouragent ainsi et donnent le pouvoir à ceux qui l’ont et n’hésiteront pas à s’appuyer sur cette cumulation d’indignation pour autoriser de nouvelles actions meurtrières sur des hommes, des femmes et des enfants. Il ne faut pas se leurrer, ils ne sont pas épargnés par nos frappes dites chirurgicales. Il faut avoir la pleine compréhension que voir son enfant ou son ami ensanglanté ne mènera assurément pas à la pacification. Il appartient à chacun d’entre nous, de ralentir, de retrouver une certaine clarté, de questionner ce qui a pu nous mener à de telles situations, et de s’exprimer ou d’agir pour créer un courant contraire. Seul cet équilibrage entre réponse éclairée et réaction démesurée peut apaiser les tensions. C’est bien seulement en ne laissant aucune possibilité à la télévision de montrer une volonté du peuple de se venger, que la volonté du peuple sera faite. Seulement des rassemblements d’humains apaisés, qui, contre toute attente, veulent que cessent les réponses armées, pourront agir en faveur de la paix. Seules de telles expressions, individuelles puis assurément collectives par conséquent, pourront justement montrer qu’aucun humain ne souhaite accorder à son gouvernement ce pouvoir supplémentaire de champs de bataille sanglant. En de tels moments, il est important de montrer qui détient le pouvoir et la souveraineté. Il est important de montrer que nous voulons rompre avec ces comportements. Cela commence par le nôtre. Seulement dans ce sentiment profond d’Unité avec TOUTES les victimes de combats armés, l’humain peut trouver la seule pensée, la seule action qui mérite d’être communiquée au monde entier. Montrer que, plus que jamais, l’Humanité n’est plus dupe et voit clairement le lien de cause à effet. C’est en apaisant les causes, et uniquement ainsi, que les conséquences disparaitront d’elles-mêmes ...

... quoi qu’en disent nos « représentants » qui s’agitent devant nos petits écrans.

 

 

 

 

Please reload

Suivez la Communauté...
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • YouTube Social  Icon
© C.C. Atman | Voie Nature - Tous droits réservés.