Reconstituer le Puzzle

La Quête doit commencer...

Pour Se Recréer, il convient de retrouver toutes nos qualités innées ; celles qui mènent vers le talent et l’excellence au point de transformer une existence.

C’est à ce stade que le livre vient expliquer toute la nécessité de cette étape cruciale, celle qui invite à reconstituer le puzzle de notre Vraie Nature qui a été si ignorée, divisée, et mutilée au cours de l’enfance, de la scolarité puis de la vie d’adulte en société.

C’est une étape clé pour être capable de recréer le tableau magistral de ce que l’on est, de chacune de nos qualités, et de ce que l’on aime profondément faire lorsque ces dernières sont pleinement employées. Ainsi, nous sommes accompagnés dans les futurs choix qui ne manqueront pas d’être effectués lorsqu’il s’agira de Transformer sa Destinée.

Dans le livre, il est conseillé de se tourner en premier vers l’enfant que l’on était et de prendre le temps qu’il faudra pour retrouver tous les exemples les plus significatifs des qualités qu’il possédait naturellement, des activités à travers lesquelles il s’épanouissait au point de ne plus compter les heures. Il convient aussi de chercher tous les qualificatifs qui ont pu, de manière répétée, lui être destinés par toutes les personnes qui l’entouraient au fil du temps.

Il y a forcément des adjectifs qualificatifs qui sont revenus régulièrement, des talents qui ont été soulignés fréquemment par certains... Tout cela doit faire partie de cette Quête de l’enfant perdu qui doit être maintenant retrouvé.

Le livre invite aussi à franchir à nouveau Le Pas de l’Écriture pour que tous les trésors retrouvés dans cette Quête soient désormais écrits, conservés, et ainsi mieux intégrés.

Par la reconstitution continue du puzzle de la véritable identité, chacun(e) retrouve petit à petit ce qu’il est authentiquement, et acquiert alors une pleine confiance dans tout ce qu’il veut faire.

Aide complémentaire au livre « ESPÈCE D’ABRUTIS ou le Réveil de l’Humanité » :

 

Dans cette étape du livre, chacun(e) est invité(e) à s’équiper à nouveau d’une page blanche. Moment toujours hautement symbolique et fort de sens ! Il s’agit ici d’y écrire tout ce qui va être retrouvé au fil de la recherche.

Cela peut être effectué sur une simple feuille de papier (gare alors à ne pas l’égarer !), mais il est fortement recommandé que ce soit dans un format qui ne peut pas être facilement perdu ou supprimé.

Il peut être approprié si vous le souhaitez d’employer le fameux carnet utilisé lors du Pas de l’Écriture, mais il est conseillé d’écrire plutôt sur une autre page blanche spacieuse qui sera totalement dédiée à cette Quête. Le carnet utilisé lors du Pas de l’Écriture a une tout autre mission visant à éclairer le fil de chaque journée (voir la section concernée pour plus de compréhension).

 

Par exemple, mon expérience personnelle s’est faite à travers un simple message laissé en statut de brouillon dans ma messagerie Gmail.

Cette page blanche fut ainsi conservée longtemps, et elle permettait d’enregistrer immédiatement et automatiquement chaque nouvelle modification que je pouvais en faire à la volée lorsque quelque chose m’était révélé. C’était un moyen facilement accessible et modifiable à volonté, et disposant d’une bonne sécurité pour ne pas égarer tout ce que j’avais pu y noter.

 

L’exercice de cette Quête est simple. Donnez-lui un titre tout aussi simple, mais on ne peut plus évocateur : Qui suis-je ?

Voilà, la plus importante question est posée. Elle est là, écrite enfin, et totalement ouverte à ce qui va être découvert.

Comme indiqué dans le livre, il est fortement suggéré de filtrer un minimum ce qui va y être écrit. Ce sont nos VÉRITABLES qualités que nous souhaitons lister ici. N’oublions pas que nous avons une image de nous-même qui peut subrepticement influencer ce qui doit être listé.

Parfois, cela peut être à raison, parfois à tort. Le meilleur moyen de filtrer et de s’assurer que nous tenons là de vraies qualités ou talents qui nous sont associés, c’est de vérifier que ces qualificatifs ont bien été moult fois confirmés par d’autres personnes que nous-même. Il faut donc se remémorer les dires de personnes que l’on savait sincères lorsqu’elles ont exprimé ce commentaire quant à nos qualités. Ce sont uniquement ces types d’adjectifs qualificatifs qu’il convient d’isoler : ceux qui ont maintes fois été répétés, et qui nous ont suivis pendant toute notre enfance, notre adolescence, voire au-delà...

 

Le fait de rechercher activement ces éléments puis de les écrire détient de nombreux effets souhaités :

 

1 — Les écrire, c’est les faire entrer toujours un peu plus dans le domaine du conscient

2 — Les retrouver pour les écrire, c’est ne plus les oublier

3 — Les écrire, c’est pouvoir les relire occasionnellement pour se les rappeler dans leur intégralité

4 — Une fois écrites, elles restent présentes en soi. On les sent plus intensément.

5 — Les sentir plus intensément, c’est aussi sentir lorsque nous avons tendance à les réprimer

6 — Les établir à la suite, l’une en dessous de l’autre, c’est dresser un tableau de ce que l’on est réellement

 

Ainsi, petit à petit, le puzzle commence à se reconstituer, pièce par pièce.

Ceci viendra accompagner activement les futurs choix à entreprendre. Il conviendra d’employer cette liste pour s’assurer que, quoi que nous décidions, cela reste bel et bien aligné avec ce que nous sommes dans sa plus grande totalité. Tout autre choix méritera d’être questionné...

 

Au-delà de cette liste prioritaire d’adjectifs qualificatifs, il peut être approprié d’ajouter aussi plus bas :

– les passions qui peuvent vous animer profondément et vous emmener « hors du temps » (via une autre question posée explicitement, par exemple : « Quelles sont mes passions ? »). Une fois que vous serez en possession d'une liste exhaustive, essayez de la réduire à quelques verbes.

– toute information qui vient alimenter cette recherche (le résultat d’un test de personnalité pertinent, toute autre information qui résonne en soi...)

 

Bref, tout ce qui vous semble nécessaire. Ne voyez ici qu’un moyen personnel qui a permis d’accomplir cette étape avec un plein succès. Il convient cependant de ne pas hésiter à adapter votre propre recherche selon le moyen qui vous inspirera le plus. Soyez juste bien sûrs de l’écrire dans un endroit sûr.

 

L’aspect amusant et utile de cette Quête, est que vous pouvez maintenant mettre à profit ce que vous avez développé au cours des étapes passées. En effet, étant plus conscient de ce que se passe à l’intérieur comme à l’extérieur de vous-même, vous êtes bien plus attentif et à l’écoute des informations qui gravitent en vous ou autour de vous. Sachez employer cette faculté pour reconstituer ce puzzle.

Vous êtes en train de reconstituer l’accès à votre Vraie Nature ; celle qui va venir éclairer le chemin qui commence déjà à se déployer toujours plus, droit devant...

 

 

Quelles sont les qualités de l’enfant perdu que vous avez retrouvées ?

© C.C. Atman | Voie Nature - Tous droits réservés.