Apprendre de l 'Enfant

Un Maitre à écouter

Au cours des étapes déjà parcourues, et des deux précédentes en particulier, il y a fort à parier que se soit aussi réveillé en soi l’enfant qu’on était, qui est toujours présent, mais juste occulté.

Le fait est qu’il n’est jamais assez présent en l’adulte que, bien souvent, nous sommes devenu. Nous avons appris à « devenir sérieux », ce qui nous a permis d’être approuvés comme « adulte ». Le même adulte qui pensera ensuite être en mesure d’enseigner à un enfant tous les moyens de réussir de sa vie.

Mais qu’avons-nous appris en termes de qualité de vie ? Que sommes-nous réellement capables d’enseigner en termes de joie et d’épanouissement ? en termes de spontanéité ? en termes d’enthousiasme et de créativité ?

Il faut être honnête et se l’avouer, nous n’avons pas appris grand-chose sur ces domaines clés de l’existence. Bien au contraire, la scolarité est venue, d’année en année, remplacer ces qualités innées de l’Humanité par de soi-disant plus sérieuses activités purement intellectuelles.

À mesure que nos pas précédents pour Retrouver la Clarté, Voir la Corruption et Se Recréer commencent à imprégner notre être tout entier, l’enfant vivant en soi peut revenir à la vie.

Dans la Quête en cours visant à Reconstituer le Puzzle, nous faisons aussi appel aux souvenirs de l’enfant en soi pour accéder de nouveau aux qualités innées, voire aux talents uniques qu’il possédait déjà. Nous commençons à mieux voir et à cerner ce qu’il convient de ranimer.

Que ce soit de cet enfant en soi ou de l’enfant dont on est parent, l’un comme l’autre est un Maitre qu’il convient de respecter et de préserver. Ils sont tous deux la meilleure expression vivante de ce dont il faut s’inspirer pour retrouver de nombreuses qualités qui sont clés afin de retrouver notre Vraie Nature et d’accéder à tout le potentiel nécessaire pour Se Recréer.

Aide complémentaire au livre « ESPÈCE D’ABRUTIS ou le Réveil de l’Humanité » :

 

Au-delà du constat établi dans le livre, ainsi que de la direction suggérée ici pour Apprendre de l’Enfant, il est important de chercher avant tout à réapprendre. Pour cela, mieux vaut commencer par prendre la décision d’abandonner cette identité trop sérieuse qui a été inculquée.

 

Les qualités les plus « clés », qu’il faut retrouver auprès de l’enfant, sont assurément l’enthousiasme et le jeu. Ils sont le principal carburant de toute créativité, de toute soif d’apprendre, de toute curiosité, et, par conséquent, de tout épanouissement.

Parmi les nombreuses qualités uniques portées par l’enfant, ces deux se retrouvent naturellement dans chaque individu bien équilibré.

Le meilleur Maitre pour ranimer ces qualités est sans aucun doute possible : l’enfant lui-même.

 

Que vous ayez le bonheur d’avoir des enfants ou pas, les enfants sont partout. Leurs enseignements sont donc à portée de tous.

Que ce soient vos enfants ou pas, rapprochez-vous d’eux plus que jamais. Entrez à nouveau dans leurs jeux, même les plus fous. Participez le plus possible à leurs activités de la journée. Dialoguez avec eux sur tous les sujets. Observez et suivez leur curiosité naturelle, puis explorez avec eux ce qu’ils souhaitent comprendre ou apprendre.

N’agissez plus comme « celui qui sait », mais comme celui qui doit tout réapprendre auprès d’eux. Inversez les rôles !

Retrouvez le vrai gout de l’enthousiasme et du jeu. Les enfants sont ceux qui peuvent vous guider à nouveau vers cette qualité innée.

 

Vous n’en êtes sans doute pas encore assez conscients à ce stade, mais vous découvrirez progressivement à quel point ces qualités raniment la véritable et authentique curiosité. Celle-ci est une étincelle qui peut ranimer un feu intérieur puissant capable de réveiller le fort désir de (re)découvrir la Vie sous toutes ses formes, d’explorer les différentes possibilités de choix qui sont accessibles à chaque instant, et de franchir avec la même légèreté qu’un enfant les éventuels obstacles qui peuvent venir perturber votre voie...

Il n’y a rien qui puisse résister à l’enthousiasme véritable, la capacité de s’amuser de tout, et la curiosité.

Ce sont les facultés les plus importantes perdues par l’humain au cours de son existence à travers l’évolution de sa société.

 

Vous serez alors équipé des meilleures capacités pour réussir ce que vous déciderez ensuite d’accomplir.

Tout retrouvera une bien meilleure fluidité dans chaque choix, et dans ce que ce dernier exigera.

– Pour vous aider à acquérir une autre perspective quant aux capacités naturelles de l’enfant, je vous invite à la lecture du livre : ... Et je ne suis jamais allé à l’école.

Un livre de André Stern dont l’interview ci-dessous viendra assurément vous ouvrir l’esprit quant aux qualités innées portées par tout enfant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’avez-vous appris de l’enfant aujourd’hui ?

© C.C. Atman | Voie Nature - Tous droits réservés.