Voir les Principaux Choix

Les réduire volontairement à deux catégories

La clarté développée est bien là. Grâce à elle, les pensées sont à présent mieux discernées que jamais. Ces dernières sont très nombreuses et variées, tout comme les peurs qui peuvent y être associées. On peut donc les nommer très différemment avec le vocabulaire qui nous est donné.

Chaque pensée nous mènera à une décision ou une action selon le pouvoir qu’on lui a octroyé.

Chaque pensée que nous cultivons, selon qu’elle soit alignée ou non avec ce que l’on souhaite véritablement, nous mènera quoi qu’il en soit à un choix.

Devant cette multitude de différentes pensées, peurs, et choix qui vont survenir dans notre vie, à bien y regarder, elles peuvent toutes être réduites à deux principales catégories de choix :

– les choix de peur

ou

– les choix du cœur

Il convient à partir d’aujourd’hui d’employer toute notre conscience pour observer l’origine des pensées qui participent à nos choix et à nos décisions au cours chaque journée, et ce, en particulier lorsqu’en découle une importante décision. Il convient de ralentir et de prendre un instant pour déterminer s’il s’agit d’un choix de peur ou d’un choix du cœur.

Il va de soi que les choix qui orientent vers une vie en phase avec tout ce que l’on est dans son intégralité sont les choix du cœur. Ce sont eux qu’il faut désormais privilégier.

Les choix de peur, nous savons déjà où ils peuvent nous mener, tant qu’il ne s’agit pas d’une réelle peur instinctive quant à un réel danger immédiat pour sa vie. Il faut savoir les différencier.

Aide complémentaire au livre « ESPÈCE D’ABRUTIS ou le Réveil de l’Humanité » :

 

C’est parti ! Nous voilà dans la dernière étape créatrice d’une autre vie plus en harmonie avec tout ce qui vit en soi.

Retrouver la Clarté, Voir la Corruption, et Se Recréer sont des étapes clés, mais toutes ces capacités doivent maintenant pouvoir donner lieu à des choix plus éclairés chaque journée.

Quand vient le moment de faire un choix, nous sommes désormais invités à saisir au vol les pensées qui peuvent nous traverser avant que la décision ne soit prise. Nous devons donc employer nos nouvelles facultés pour identifier la qualité de la pensée qui veut s’exprimer à travers nos choix :

 

Est-ce un choix empreint d’une pensée de peur ? (peur d’échouer, peur de ce que d’autres pourront penser, peur de manquer, ...)

Ou est-ce un choix empreint d’une pensée du cœur ? (ce que j’ai réellement envie d’être, de faire, de dire, de réaliser, ...)

 

Voilà les seules questions importantes à se poser.

 

Si vous avez honnêtement et suffisamment pratiqué les étapes passées, cette capacité deviendra rapidement aisée.

Sinon, vous ne vous rendrez compte de la pensée que vous avez laissé opérer (et du choix consécutif effectué) qu’une fois que vous serez déjà en train de vivre la ou les conséquences de ce choix. Dans tous les cas, c’est aussi ainsi que vous apprendrez désormais à mieux les discerner.

 

Rappelez-vous : il n’y a pas d’échec dans cette approche. Vous ne pouvez rencontrer que le succès ou l’apprentissage qui mène au succès.

 

 

Parmi vos choix d’aujourd’hui, lesquels étaient des choix de peur et lesquels étaient des choix du cœur ?

© C.C. Atman | Voie Nature - Tous droits réservés.