Entrer en Harmonie

Suivre le courant de cette nouvelle vie

Dans cette toute dernière partie du livre, nous faisons le constat que c’est bel et bien une nouvelle voie qui est ouverte désormais devant soi. Il convient maintenant, fort de tous ces enseignements, de simplement la suivre en demeurant en harmonie avec tout ce qui a été appris et expérimenté jusqu’ici. C’est uniquement dans ce respect de soi et de son environnement que l’on entre en harmonie sur tous les plans.

L’argent ne fait pas exception avec cette Loi, et notre relation avec lui est évoquée dans le livre pour être mieux appréhendée désormais, car elle doit suivre en effet le même courant que celui qui a déjà été maintes fois observé à présent.

Comme tout dans la Nature et l’Univers dont nous faisons partie, l’argent est n’est qu’une énergie qui circule sous forme de papier monnaie.

Comme toute énergie, elle circule donc, et elle est donnée en juste quantité. Seuls ceux et celles qui désirent la cumuler y parviendront un temps, avant qu’à nouveau, irrémédiablement, elle se remette à circuler, non sans avoir créé au préalable une certaine insanité chez celui concerné.

Comme nous l’avons observé lors de l’étape visant à Recevoir et Donner, il est important de laisser l’argent circuler. Il n’y a pas à se soucier de l’argent en premier, car c’est bien avant tout en soi que la richesse doit s’exprimer. Ensuite seulement, nous créons un courant de créativité dans lequel peut circuler l’argent obtenu en lien étroit avec ce qui a été accompli puis partagé.

L’argent n’est pas une première nécessité ; il est une conséquence de l’énergie que nous avons déjà fait circuler, en soi, puis au-delà. Il n’est qu’une autre forme d’énergie qui nous revient, ni plus ni moins. C’est à partir de cet authentique constat que peut débuter une vie saine d’esprit, plus harmonieuse et épanouie. Ici peut commencer l’expérimentation de la véritable Unité.

Aide complémentaire au livre « ESPÈCE D’ABRUTIS ou le Réveil de l’Humanité » :

 

Du fait de notre éducation, nous avons tous tendance à viser en premier l’argent.

C’est d’ailleurs bien souvent un très grand frein à tout accomplissement.

Il convient donc d’apprendre à voir l’argent pour ce qu’il est vraiment : une énergie humaine qui a été fournie puis convertie en chiffres.

Le nombre inscrit sur la pièce ou le papier monnaie correspond à la valeur et à la qualité de l’énergie déployée par soi ou par autrui.

L’argent n’échappe donc pas au fait scientifiquement établi que tout ce qui nous entoure n’est qu’énergie.

Certes, cette énergie convertie circule plus ou moins équitablement aujourd’hui, et elle crée ainsi certains fossés présents parmi l’humanité.

Cependant, l’humain réveillé peut voir désormais cette qualité portée par l’argent, tout comme la corruption de l’esprit que celui-ci peut créer.

Dans cette dernière étape, nous sommes donc invités à voir l’argent uniquement pour ce qu’il est : une prolongation de ce qui a été accompli.

Il est donc vain de se fixer l’argent comme moyen ou objectif premier pour atteindre sa vision et pour réussir ses projets, sans quoi toute créativité et tout véritable épanouissement seront mort-nés, car l’équation qui mène au succès se trouve alors terriblement inversée.

En revanche, retrouver avant tout accès à tout son potentiel, à l’aide de ses propres qualités et talents, offre une énergie qui sera employée de manière optimum, puis qui sera irrémédiablement partagée avec ceux qui peuvent vouloir en bénéficier.

Plus intime et authentique est l’origine de nos qualités, de nos compétences, de nos talents, et de nos actes, plus aisément ces derniers trouveront ceux et celles qui peuvent chercher à en bénéficier, et plus facilement l’énergie/argent circulera entre soi et autrui.

Le fait est que, sous une forme ou une autre, cette énergie revient toujours, qu’elle va et vient, et qu’elle sera souvent convertie en argent.

Pour réussir à vivre en pleine harmonie avec ce que l’on est, il convient certes de marcher vers son plus haut épanouissement, mais la réalité d’aujourd’hui exige également d’entretenir une vision et une relation saines avec l’argent, sans quoi, il demeurera encore et toujours un conflit qui peut ruiner tout ce qui a été accompli.

L’épanouissement, et l’expression totale de son potentiel, doivent être l’objectif premier. Tout le reste découlera de l’atteinte de ces derniers.

Il devient ensuite important de permettre à l’argent reçu de circuler à nouveau vers ceux et celles qui contribuent à notre épanouissement et à l’expression continue de la même créativité qui peut nous habiter désormais.

C’est là que nous commençons à voir un tout autre aspect de l’argent, qui n’est pas que de pouvoir échanger un papier plus ou moins valorisé, mais qui permet bel et bien de remercier sincèrement ceux et celles qui participent financièrement à notre plein épanouissement.

L’argent nous permet ainsi de contribuer également à leurs propres projets en retour ; il devient même secondaire. En avoir suffisamment pour vivre nos passions se met à suffire pleinement.

Il ne devient ainsi plus un frein à cette harmonie ; il s’y intègre parfaitement et contribue à l’Unité retrouvée qui parvient alors à se perpétuer.

Avez-vous toujours financièrement peur du lendemain ?

© C.C. Atman | Voie Nature - Tous droits réservés.