Mandalao : Un projet d'envergure au Pays du Million d'Éléphants.


Je reviens d'une semaine à explorer les environs de Luang Prabang au Laos et j'ai eu le plaisir d'y faire la rencontre d'un homme qui a passé la quasi-totalité de sa vie auprès des éléphants. Autant dire que l'écouter parler de ces merveilleux mammifères fut un véritable plaisir.

Mais ce qui m'a le plus fasciné encore, c'est de l'écouter parler du projet dans lequel il vient de s'engager et qui vient de commencer : restaurer le Pays au million d'éléphants que fut le Laos.

Cet homme, c'est Prasop Tipprasert, un Thaïlandais maintenant retraité. Il fut le co-fondateur et directeur du Centre de Conservation des Éléphants en Thaïlande. Il a donc passé ces trois dernières décennies auprès des éléphants. Il suffit de l'écouter vous raconter les innombrables anecdotes dont il dispose pour comprendre qu'il a énormément appris à leur côté et qu'il est mû par un profond amour pour eux.

Son expérience s'est faite auprès d'éléphants captifs et sauvages jusqu'au jour où l'heure de sa retraite a sonné.

Mais... quand on aime... on ne compte pas. Deux mois après sa retraite, il n'a pu se résoudre à mettre un terme à ce qu'il pouvait encore faire pour améliorer la condition de ces animaux tant exploités, tués et maltraités dans cette zone de la planète.

Le voilà donc passé de l'autre côté de la frontière de son pays d'origine pour se joindre à une jeune équipe qui s'est lancée dans un vaste programme de réintroduction des éléphants dans leur milieu naturel au Laos.

Mandalao est né.

À Luang Prabang, ville historique dans le centre nord du Laos, les éléphants sont un véritable pôle d'attraction touristique et un business juteux qui se fait au détriment du respect de l'animal dans 90 % des cas. Il suffit de voir les offres de la majorité des agences en ville pour constater que ces animaux sont montés à longueur de journée par les milliers de touristes qui affluent de tous les continents. L'animal est exploité avec excès pour satisfaire la curiosité et le désir de nouvelles aventures des hommes, femmes, et familles de passage.

L'aspect corporel des éléphants porte les traces de cette exploitation. Que cela vienne des lourdes nacelles pour transporter les touristes, ou encore de l'usage du crochet ou du marteau par leur «Mahout» (le maître de l'éléphant) afin de le diriger à volonté... la peau de ces éléphants montre les séquelles de ces abus répétés. Le plus choquant est que cela ne semble pas plus perturber toutes ces personnes en recherche de sensations auprès de ces êtres majestueux.

Cependant, une alternative à 180° est venue s'immiscer au beau milieu de toutes ces agences : Mandalao.

À première vue, elle ressemble à une agence comme les autres qui proposent des activités auprès des éléphants, mais son sous-titre vient immédiatement interpeller l'esprit : Mandalao — Consciousness through Nature (la Conscience à travers la Nature).

Première différence, il n'est pas question chez eux de monter les éléphants. L'objectif est uniquement d'avoir la possibilité de les approcher, d'entrer en contact avec eux, de marcher avec eux dans la jungle, d'aider à les nourrir, les laver. Au-delà de cette offre bien plus attirante que les autres, on y découvre rapidement Prasop et son programme qui n'a pas froid aux yeux.

Réunir l'homme et l'éléphant.

Ce projet est né il y a tout juste quatre mois de cela. L'équipe de Mandalao a récupéré un groupe de sept d'éléphants qui étaient jusque là exploités dans des camps de bûcherons comme tant d'autres.

L'atout de ce groupe d'éléphants est qu'il est composé de plusieurs générations, du plus ancien au plus jeune, et de la matriarche jusqu'à l'éléphanteau prénommé "Kit".

Leur projet est de permettre à ce groupe de croître sur les terres qu'ils viennent d'acquérir à 30 minutes de Luang Prabang. Ils ont trouvé un petit paradis près d'une rivière où la jungle est accessible et où même les quelques fermiers qui y vivent ont bien compris leur projet et se sont mis à les accueillir à bras ouverts. Le sourire et l'immense bienveillance que véhicule Prasop ont dû fortement y contribuer.

Ce groupe de sept éléphants est le début d'un grand projet de réintroduction progressif dans le Parc National de Nam Phouy. Ce sanctuaire naturel accueille déjà une quarantaine d'éléphants sauvages, mais les moyens manquent pour préserver leur tranquillité. Le projet de Mandalao est donc également d'offrir la possibilité aux touristes de se joindre à leur équipe comme "chercheurs", de venir surveiller la vie sauvage et de contribuer à sa préservation en aidant le projet de réintroduction.

Un projet ambitieux.

Mandalao et son équipe voient grand, et c'est sans doute ce qui m'a le plus touché. Le respect de l'éléphant est leur priorité, ça ne fait aucun doute. Cet amour qu'ils portent pour ces êtres magnifiques commence d'ailleurs déjà à se répandre dans les contrées de Luang Prabang et à influencer les autres agences qui prennent ainsi conscience de la possibilité d'agir autrement tout en attirant pourtant les voyageurs de passage au Laos.

Prasop milite également pour que ses méthodes d'approche et de communication avec les éléphants soient mieux connues. Il dispose d'une profonde connaissance de toute la diversité du langage des éléphants. Il sait donc vivre avec eux au travers d'une communication exclusivement positive et n'employant aucun moyen allant à l'encontre de la liberté de l'animal. Ce fut un régal de l'écouter en parler et de le voir à l'œuvre, lui, ou les « Mahouts » Laotiens à qui il a transmis tout son savoir-faire.

C'est un grand bonheur, bien trop rare, de voir des éléphants vivant au contact de l'homme et dans le respect de ce qu'ils sont et, qui plus est, dans le but de leur réserver un avenir plus radieux.

Si vos pas vous mènent au Laos...

... vous savez maintenant à qui rendre visite et comment découvrir un autre aspect du Laos et de ses majestueux habitants que sont les éléphants.

Si vous rêvez d'une véritable expérience respectueuse au contact de ces mammifères, Mandalao mérite de recevoir votre argent. Vous aurez l'assurance de participer à un grand projet poussé par de vrais et grands amoureux de la Nature et de ces animaux en particulier. Vous aurez même la possibilité de les aider jusque dans leurs travaux de recherche et de préservation qui ont démarré sur le Parc National de Nam Phouy.

Prasop et l'équipe de Mandalao figurent assurément parmi ces hommes et ces femmes qui vont au bout de leur rêve et de leurs convictions. Ce sont les humains dont nous avons énormément besoin.

Et qui sait si leurs noms ne seront pas reconnus, dans quelques décennies, comme ceux et celles qui ont permis au Laos de redevenir le Pays au Million d'Éléphants qu'il fut jadis.

ATMAN

Suivez la Communauté...
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • YouTube Social  Icon
Articles Récents
Archives
© C.C. Atman | Voie Nature - Tous droits réservés.